La Dépêche - Sabart Aero Tech produit des billettes d'aluminium./ Photo DDM - communiqué par Olivier Bischoff -

Vendredi les salariés de l'entreprise tarasconnaise ont appris que la solution Zalco (une société hollandaise) n'était pas viable. " Au final, ils ne sont pas intéressés. On en revient donc au point de départ ".

Les salariés devraient être fixés le 10 avril prochain. Le tribunal de commerce décidera quelle suite il donne au dossier. Seul espoir pour ces derniers, que leur employeur actuel, le groupe Aiacé, fasse une autre proposition (la première a été rejetée par tous les acteurs du dossier). Sinon, ce sera la liquidation.