la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Saint Jean Industries fait l’acquisition de l’espagnol Aleaciones Ligeras Aplicadas

Autoactu -

Le groupe français Saint Jean Industries poursuit sa stratégie de croissance externe avec le rachat de l’espagnol Aleaciones Ligeras Aplicadas spécialiste des pièces de fonderie en aluminium. Après avoir fait l’acquisition de l’allemand Faster en septembre dernier, l’entreprise familiale Saint Jean Industries, spécialiste de la fabrication d’équipements en aluminium, fonte et acier, a annoncé le rachat de l’espagnol Aleaciones Ligeras Aplicadas.

A travers cette opération dont le montant n’a pas été révélé, Saint Jean Industries renforce son offre technologique. Aleaciones Ligeras Aplicadas a en effet développé "un système innovant et automatisé de production de pièces de fonderie en aluminium grâce à une pompe électromagnétique EPGS (Electromagnetic Pump Green Sand). Une technologie de pointe permettant une grande productivité et une qualité métallurgique élevée", explique un communiqué.

En outre, cette acquisition permet à Saint Jean Industries d’élargir son portefeuille de clients avec John Deere et Bosch et de se rapprocher des usines espagnoles de ses clients Renault et PSA, situées respectivement à Valladolid et Vigo.

Basé également à Valladolid, Aleaciones Ligeras Aplicadas emploie 50 salariés et a réalisé en 2015 un chiffre d’affaires de 11 millions d’euros. Saint Jean Industries a réalisé l’an dernier un chiffre d’affaires de 310 millions d’euros avec ses sites français (à Saint Jean d’Ardières), allemand, croate, nord-américain et norvégien. Emilie Binois

Commentaires

1. Le jeudi, 2 février 2017, 16:07 par Paul

Ce système de pompes électromagnétique m'interpelle : est-ce que quelqu'un pourrait en parler ?
Merci.

2. Le jeudi, 2 février 2017, 18:20 par Ben69

Saint Jean industries avait fait l'acquisition dans les années 1990...d'un four doseur avec une pompe électromagnétique. Four réalisé par la société SLFI ((disparue depuis) Pompe vite abandonnée. Il se disait que le le problème venait de la qualité du béton qui réagissait avec le champ magnétique.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet