Alors en campagne présidentielle, François Hollande a attendu d’être au quasi-terme de son mandat pour honorer son engagement. Revoir les Ardennes (avant les Vosges ce vendredi), ce n’était pas seulement pour satisfaire au plaisir non dissimulé de virées provinciales loin de la primaire socialiste. C’était aussi pour rendre hommage à deux secteurs ragaillardis, selon lui, par les dispositifs de soutien à l’activité industrielle.