L'Union - Dans le domaine de la fonderie ou de la forge, les entreprises du secteur peinent souvent à trouver de la main-d’œuvre. Un dispositif va être mis en place pour attirer les jeunes. sedan.jpg Les entreprises du Sedanais spécialisées dans la forge ou la fonderie, comme ici AFS, ont des besoins de main-d’œuvre mais leur secteur d’activité a tendance à rebuter les candidats.

Quand vous parlez de tourneur-fraiseur à quelqu’un qui n’est pas du secteur, il rigole. Dans l’esprit des gens, c’est un métier sale, dans le bas du panier.