Claude Gaillard par ailleurs ESFF 1958 et Ensam vient de nous quitter ce vendredi 6 janvier. claude_Gaillard.JPG Claude Gaillard (ici à gauche pour promouvoir l'avenir de la jeunesse aux côtés de Claude France et d'Henri Thévenin) était directeur d'une fonderie de Renault où il avait terminé sa carrière : celle qui fabriquait des carburateurs, alors pièce stratégique dans l'automobile.

Sa retraite venue, il s'était adressé à Raymond Sorgius pour suivre au Lycée de Chartres de quasi-cours particuliers de fonderie à cire perdue. Il était ainsi devenu un militant de l'association JFBA et nous accompagnait à chacune de nos réunions, déplacements et manifestations. A son épouse et ses enfants, nous disons l'honneur que nous avions de le conserver auprès de nous comme un sage, une autorité.

Ses obsèques à l'église de Chatelaillon (17) du côté de La Rochelle auront lieu jeudi à 10 H 30 .