Les Echos -

Alors que le suramortissement arrive à échéance, l’évolution de l’investissement productif sera l’enjeu clef de l’année. Les industriels devront aussi encaisser la hausse du pétrole et gérer les incertitudes à l’international. defis.jpg Alors que l'activité du secteur manufacturier a franchement accéléré en décembre, c'est désormais la question qui hante les esprits des économistes comme des chefs d'entreprise :L'industrie française va-t-elle enfin enclencher la seconde en 2017 ?