« Pour fabriquer un objet à l'aide du processus de fonte au sable, nous devons tout d'abord produire un modèle maître de la pièce », explique Laurent Poux, directeur industriel, Groupe VHM. « Celui-ci est ensuite utilisé pour réaliser un moule, à partir duquel est fabriqué l'objet souhaité. Sur l'ensemble du processus de fabrication, le temps gagné grâce à l'impression 3D n'est pas une simple amélioration, mais bel et bien une véritable transformation. »

« Avec l'impression 3D, nous gagnons presque un mois pour la production des différents modèles utilisés pour créer nos moules. Cela nous permet de livrer nos clients avec une rapidité extraordinaire, mais aussi de renforcer nos capacités », ajoute-t-il.

De tels gains de temps permettent à VHM Fonderie de réduire le délai de développement des différentes pièces de fonte qu'il fabrique pour ses clients. À l'instar des autres domaines d'activité du Groupe VHM, celui-ci s'adresse à de nombreux clients externes, dont certains des sites les plus emblématiques de Paris comme le jardin des Tuileries, le carrousel du Louvre et la place Vendôme, ainsi que des sociétés comme le fournisseur de solutions de gestion de flux Flowserve.

Selon M. Poux, les moules imprimés en 3D ne sont que l'une des nombreuses applications réalisées avec l'imprimante 3D Connex de Stratasys. Parmi ses autres domaines d'utilisation se trouve la fabrication d'outils de production tels que les gabarits de positionnement employés tout au long de la chaîne de montage pour augmenter l'efficacité de la production. L'imprimante 3D a même été utilisée pour remplacer des pièces obsolètes sur les machines-outils de la société, notamment sa ponceuse à bande, ce qui accroît encore la polyvalence de production de VHM Fonderie.

« L'utilisation de la technologie d'impression 3D de Stratasys nous a permis d'atteindre un niveau d'autonomie inédit qui n'a pas seulement révolutionné certains de nos processus de production traditionnels, mais a accru considérablement la flexibilité de notre processus de fabrication », affirme M. Poux. « Nous sommes réellement ravis à l'idée de pouvoir faire profiter nos clients des avantages de l'impression 3D à travers Reali3D. Cette structure devrait nous permettre de produire aussi bien des modèles de concepts et des prototypes totalement fonctionnels, que des outils de montage pour la ligne de production ».

« VHM Fonderie est un parfait exemple du nombre croissant de fabricants qui ne se contentent pas d'une utilisation limitée de l'impression 3D, mais tirent parti de son intégration dans tous les domaines de la production », souligne Andy Middleton, Président, Stratasys, EMEA. « Stratasys cherche encore et toujours à éduquer le marché et à travailler en étroite relation avec ses clients pour leur garantir, comme dans le cas de VHM Fonderie, une véritable optimisation du potentiel de la technologie d'impression 3D, en vue de réduire les délais et les coûts de leurs opérations de fabrication ».