Radio 8 - Ardennes TV - Photos piwi comp55.JPG Jamais ce slogan n’aura été autant d’actualité pour cette PME implantée à Nouzonville. Dirigée depuis 4 ans par Mohan Ben Bournane, la PME de 32 salariés spécialisée dans la fabrication de petites et moyennes séries de pièces en fonte a décidé de franchir un cap. Lancement il y a quelques semaines d’un bureau de recherche et développement, cellule robotisée, imprimante 3D plastic. Au total 1 million d’euros ont été investi en l’espace de quatre ans. Une PME ardennaise qui travaille aujourd’hui pour des groupes comme Caterpillar ou encore la SNCF. Le PDG des Fonderies Nicolas Mohand Ben Bournane. ni23.JPG Parmi les outils qui assurent le développement des fonderies Ardennaises dans leur ensemble, la fabrication additive grâce à Platinium 3D. Le département des Ardennes s’est doté de quatre machines de Fabrication Additive. Deux sont implantées au pôle formation des Industries Technologiques, une autre au CRITT et une dernière au lycée Bazin. Une imprimante 3D sable implantée au lycée Bazin qui permet aux Fonderies Nicolas de fabriquer une pièce prototype en un temps record et de répondre ainsi plus rapidement au client. Thomas Martinez, doctorant en métallurgie et responsable en recherche et développement aux fonderies Nicolas. compresseur.JPG Soutenu depuis le début par Sylvain Zorza ( KPMG), Mohand Benbournane 53 ans, ancien directeur technique aujourd’hui PDG, espère voir grandir sa PME. ni85.JPG