Les Echos - Surprise dans le monde industriel picard. Ensival-Moret, le spécialiste historique de la conception et la construction de pompes industrielles,va être cédé par sa maison mère, le groupe Moret Industries, à Sulzer, un fleuron industriel helvétique. ensival-moret.jpg Les deux groupes sont entrés en discussions exclusives. le montant de la transaction, prévue pour le deuxième trimestre de 2017, devrait se monter à 80 millions d’euros. ensi.jpg L’année prochaine, Ensival Moret intégrera la division de Pumps Equipment de Sulzer. Le groupe Moret Industries, dont la création remonte au XIXe siècle, est devenu, en trente ans, mondialement reconnu.

Il a deux activités, l’ingénierie et l’installation de process d’un côté, et la production de pompes de l’autre. Dans les années 1990, le fabricant ne réalisait que 5 millions de chiffre d’affaires, à 95 % en France. En se tournant vers l’international, il est devenu une ETI de 1.600 personnes, réalisant plus de 350 millions de chiffre d’affaires, aux trois quarts à l’international. coupe_3_4_poster-en.jpg le groupe est présent en Inde, au Brésil ou en Chine, où il a récemment investi quelque 12 millions d’euros dans une fonderie, destinée à servir le marché local. Malgré cette forte internationalisation,les principales usines du groupe sont basées en France, à Saint-Quentin, ainsi qu’à Thimister, en Belgique.

La division Ensival Moret emploie 730 personnes et pèse 115 millions d’euros de chiffre d’affaires environ.

Sulzer est déjà présent en France, via Sulzer Pompes France, dont l’usine principale se situe dans les Yvelines. Il réalise50 millions d’euros de chiffre d’affaires environ.