Ouest France -

Des employés de la Fonderie de Bretagne ont débrayé ce mardi en début d'après-midi. Les discussions à Paris entre syndicats et direction du groupe Renault sur une réorganisation du temps de travail ne passent pas auprès des salariés caudanais. caudan-nouveau-debrayage-la-fonderie-de-bretagne.jpg 155 grévistes selon la direction du site caudanais, 200 selon le syndicat CGT.

Des salariés ont stoppé le travail cette après-midi entre 13 h et 15 h, à raison d'une heure par équipe.