donne naissance à un attelage qui, en ajoutant Renault, devrait vendre près de dix millions de véhicules dans le monde en 2016. carlos.jpg Pour Carlos Ghosn, qui devient président de Mitsubishi en plus de ses mandats chez Renault et Nissan, il s’agit de remettre sur de bons rails son acquisition, aux prises avec un scandale de falsification de données de pollution... Comme il avait relancé Nissan, il y a quinze ans. nissan_au_bresil.jpg usine Nissan au Brésil.

Une OPA sur deux ayant tendance à détruire plus de valeur qu’à en créer, il est possible que les synergies promises ne soient jamais au rendez-vous.