la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Carlos Tavares président du directoire du groupe PSA sur le thème « la mobilité »

Le club Les Echos Débats a reçu Carlos Tavares . ct16.JPG Fort d’une double culture franco-portugaise Carlos Tavares dispose d’une double culture industrielle .Il a conduit sa carrière chez Renault jusqu’à en devenir le n° 2 avant de rejoindre PSA en 2014. Le plan stratégique « back in the race » qu’il a conduit a permis à PSA de renouer avec la rentabilité en misant sur l’excellence opérationnelle . Résultats probants : PSA au 4è rang des constructeurs mondiaux avec une marge opérationnelle de 6.8% (1Trim 2016). Le plan « push to pass » pour 2016-2021a pour objectif de faire de PSA, le constructeur automobile le plus efficient et le fournisseur de service mobilité préféré mondialement .Nos véhicules sont inutilisés à 95% du temps qui nous conduiront à préférer l’achat de services de mobilité plutôt que la pleine propriété d’où l’idée de construire une relation à vie. Sa base client de 15 millions de consommateursen 2015 est en effet supérieure aux 3 millions de voitures vendues par an. ct12.JPG 4 axes pour cette stratégie :

1 offrir des services de maintenance du véhicule.

2 s’imposer dans la vente de véhicules d’occasion.

3 proposer l’offre de services financier et de leasing.

4 se lancer dans les nouveaux services de mobilité (car sharing)

Les nv services de mobilité restent encore à inventer d’où la création d’une division dédiée à ces services et la prise de participations dans des start-ups libres et autonomes (kooliczr, TravelerCar Communauto..) et des partenariats à l’échelle mondiale (groupe Bolloré auto-partage). Atteindre 300 millions de CA un objectif marginal comparé au CA de 50 milliards mais suffisant pour enclencher l’évolution. Sans oublier que Confort & sécurité sont des facteurs essentiels pour les utilisateurs et que les défis environnementaux sont technologiques.

Commentaires

1. Le lundi, 17 octobre 2016, 22:15 par Les Echos

Le groupe automobile PSA a annoncé lundi être en négociation pour acquérir AramisAuto, leader de la vente en ligne de voitures d'occasion.

2. Le lundi, 17 octobre 2016, 22:31 par paradoxe

PSA veut supprimer 2.133 postes en France en 2017:
Le constructeur rappelle l’objectif de 1.000 embauches en CDI d’ici fin 2019, fixé dans l’accord triennal conclu en juillet avec les syndicats majoritaires. - SIPA
Le constructeur ne prévoit pas de licenciements secs, mais devrait recourir à des départs volontaires.
PSA, c'est 57.000 salariés dans sa branche automobile en France et bientôt, près de 2.133 en moins. Le groupe prévoit en effet en 2017, pour la quatrième année consécutive, de recourir à des départs volontaires et à d'autres mesures pour éviter des « plans collectifs de licenciements économiques avec phase contrainte », selon un document interne consulté lundi par l'AFP.

3. Le mardi, 18 octobre 2016, 08:59 par PATRICK WIBAULT

Trois ans après avoir frôlé la faillite,le groupe automobile veut à nouveau réduire ses effectifs en France l’an prochain pour abaisser son coût de production et trouver les moyens d’investir dans de nouveaux métiers.

Le constructeur a aussi annoncé lundi son intention d’acquérir la majorité du capital d’AramisAuto, un vendeur de voitures d’occasion.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet