Les Echos - reno.jpg A l’occasion du Mondial de l’automobile de Paris, le PDG de Renault-Nissan estime que le groupe, renforcé par Mitsubishi, peut dépasser la barre des 10 millions de véhicules.