La Ville de Paris a commencé lundi une grande opération de nettoyage, prévue jusqu’au 11 août, de la statue de la place de la République, dont le piédestal est devenu après chaque attentat le lieu où se déposent fleurs, bougies ou poèmes. republique_l.jpg Les documents et objets seront gardés par les archives de la Ville et une partie sera, à plus longue échéance.