newsletter (sur l'expo du Grand Palais) disponible sur demande auprès de : pwibault@gmail.com

alavelle241.JPG

Comme disait ma grand-mère on aime ou on n’aime pas mais on ne dit pas beurk…..

Il en est de la nourriture intellectuelle comme de la nourriture terrestre, de multiples plats de la par le monde, vous sont proposés, et chacun trouve dans cette multitude son bonheur

Personnellement je vois dans cette œuvre le symbole du dragon Chinois arrivant sur notre monde occidental rangé dans ces petites boites. Chaque boite qui arrive renferme un petit bout de ce dragon. L’assemblage du contenu de ces petites boites anonymes finit par représenter quelque chose de géant, qui peut faire peur le Dragon….. a222.JPG Mais on peut aussi penser que ces petites boites peuvent servir à ranger finalement, une à une ces pièces et les retourner à son expéditeur, il faut bien que le monde tourne à la fin….Huang Yong Ping a fui la Chine après Ten-en-men ; et ce bicorne idée futile du pouvoir toujours réversible ; et cette vanité des hommes : Ainsi cette installation pose clairement la question de la mondialisation.

L'artiste parle de serpent , pas de dragon. Comme j'ai une peur viscérale des reptiles, je comprends pourquoi cette oeuvre m'interpelle et je ne comprends pas pourquoi, je n'ai pas pris le temps de faire stop au grand palais. Lorsque d'un coup , comme je viens de le faire depuis 6 mois, on se met à beaucoup voyager, comme les boîtes que l'on voit partout dans les usines que l'on visite, cette oeuvre prend également beaucoup de sens.

Ayant depuis hier visité le site du grand palais j'aurais conseillé aux lecteurs du blog de se rendre sur le site du grand palais où quelques vidéos expliquent la démarche de l'artiste, ses idées. On peut le voir à un moment au milieu de la fonderie . route_de_la_soie.jpg A propos j’ai retrouvé le nom du projet Chinois pour les décennies à venir, refaire la route de la Soie, (à ne pas confondre avec celle de la soif) Le projet se nomme ‘’One BELT One ROAD’’ P1020267-klein.JPG Les articles traitant de ce sujet sont très intéressants et ô combien d’actualité, avec cette notion de ceinture qui se déforme et de route qui elle s'aligne , semble effectivement bien en rapport avec cette oeuvre et ses thèmes forts que sont l'imagination, la mondialisation et l'empire clocheautun.JPG Je te laisse prendre connaissance de cette route. Nous fondeurs pourrions organiser une œuvre contre-culturelle, ‘’Hundred bells, hundred roads’’ Histoire de donner comme le dit l’expression un autre soin de cloches et une résonnance contre-culturelle basée sur la multiplicité et non sur l’alignement….

D’un certain côté il faut reconnaître aussi que les voies crées pour faciliter les échanges économiques ont également permis aux idées et à la culture de voyager….Là, c’est le commerçant qui reprend le dessus….PATRICE MOREAU moreau10.JPG Patrice entre Pascal & Estèle ce samedi à la Pétanque...où donc on échange : la preuve !!!