Grandry Technologies a été repris en juillet dernier par le groupe Poclain avec à la clé de gros investissements pour le site sabolien. Plusieurs sont déjà en œuvre. « Une enveloppe pluriannuelle de plusieurs millions est prévue sur le site conformément au business plan de Poclain vis-à-vis de Grandry », détaille Philippe Reynolds directeur général de la fonderie sabolienne.

Une machine d’ébavurage à commande numérique est arrivée dans l’usine. « Elle est en cours d’installation ». Un robot de sablage a été installé en mars. « Le but est aussi d’améliorer les conditions de travail ».

« Des changements de postes » Et les répercussions sur les effectifs ? « Nous sommes toujours 135. Il n’y a pas de diminution mais des changements de poste et des évolutions de compétences qui passent par des formations de salariés qui sont déjà dans la société ». Trois personnes ont été embauchées ces derniers mois « à des postes de bureau d’étude, de qualité… pour soutenir le développement économique de l’entreprise ».

Une activité stable L’activité de la fonderie reste stable. « Nous avons de nouvelles pièces en développement qui nous laissent espérer une croissance d’activité » L’incertitude porte sur l’existant. « Les marchés sont assez moroses dans le domaine des machines agricoles, des travaux publics… mais nous sommes raisonnablement optimistes ».

72300 Sablé-sur-Sarthe