repères - Un ancien gendarme.

Issu d'une famille d'origine italienne (son père était boxeur professionnel), Roberto Avelli, 52 ans, est natif d'Agen. Son parcours? « J'ai un parcours atypique », prévient-il. Et, pour cause. Il a débuté sa carrière dans la gendarmerie. Diplômé de l'école de gendarmerie de Chaumont (Haute-Marne), il a été tout d'abord été en poste à Toulon. Il a ensuite été « responsable sécurité à l'ambassade de France au Brésil ».

C'est dans ce pays qu'il a commencé à travailler dans le secteur automobile. Un secteur qu'il n'a plus quitté. « J'ai travaillé 17 ans chez Renault au Brésil, où j'ai été responsable de la logistique pour l'Amérique du Sud, indique-t-il. J'ai ensuite été responsable de la logistique pour Renault pendant trois ans au Maroc. Ensuite, je suis rentré au Brésil, où j'ai pris la direction d'une entreprise. » Les dernières fonctions qu'il a occupées avant d'arriver à la fonderie fonte. Propos recueillis par Alain Grimperelle