Le Maine libre - visite_prefete_grandry_8-432359.jpg Corinne Orzechowski, Préfète de la Sarthe, a visité la fonderie Grandry à Sablé. Des pièces de 50 kg à meuler. Avec l'installation de nouvelles machines, le personnel se forme, à l'instar de Virginie Manetti, 27 ans.

Rachetée en juillet 2015 par le groupe familial Poclain, la fonderie Grandry, située en face de la gare à Sablé, est en pleine mutation. Lors de cette reprise, Philippe Reynolds, directeur général de Grandry, avait annoncé de gros investissements pour moderniser la fonderie sabolienne.

Une première phase de travaux a donc consisté à réhabiliter les locaux pour améliorer les conditions de travail et la sécurité du personnel. La deuxième phase porte, entre autres, sur l'acquisition d'un robot de sablage et d'un centre de meulage automatique. fonderie_grandry-432360.jpg D'un montant de 500 000 €, cette ébarbeuse est en cours d'installation.

Ce jeudi matin, Corinne Orzechowski, Préfète de la Sarthe, accompagnée du sous-prfet Jean-Michel Porcher, a pu apprécier, au cours d'une visite approfondie de la fonderie, la mutation opérée. "Et ce n'est pas fini, dans le cadre d'une démarche environnementale, nous allons changer de procédé pour le passage à la couche", a fait savoir M. Reynolds.

Au total, c'est une enveloppe pluriannuelle de plusieurs millions d'euros qui est prévue pour le site sabolien de Poclain.

L'effectif est actuellement de 135 personnes.