L’âge d’ouverture des droits à la retraite, serait de 62 ans pour la génération 1955, et l’âge du taux plein, devrait passer à 67 ans à partir de cette génération.

Le débat social et politique ne doit pas porter uniquement sur l’âge de la retraite, mais il doit également porter sur les autres leviers que sont le niveau des cotisations et le niveau des pensions.

L’étude de l’évolution des comportements sera plus que jamais nécessaires pour établir des projections fiables, sachant que les motifs influant sur le choix de l’âge de départ sont complexes.

Enfin, s’il existe une certaine liberté de choix en matière d’âge de départ à la retraite, celle-ci est différenciée socialement.