Nouvelle ligne de moulage En 2016, la production devrait être de 30 000 tonnes. L’objectif est d’atteindre 43 000 tonnes en 2017, grâce notamment à cette nouvelle ligne de moulage utilisée pour les pièces destinées aux constructeurs.

La ligne devrait produire ses premières pièces en mai : porte-fusées, coudes et collecteurs d’échappement, bras de suspension.

À terme, elle devrait absorber les trois quarts de la production et renforcer compétitivité et compétences de la fonderie.

Bras de suspension du nouvel Espace « La réalisation de bras de suspension du nouveau Renault Espace sortira de notre nouvelle ligne », indique le directeur.

De nouvelles embauches Avec un effectif de 452 salariés, dont 111 intérimaires, la fonderie a embauché une dizaine de salariés en contrat à durée indéterminé, en 2015.

« Le bureau d’embauche est de nouveau ouvert », précise Laurent Galmard.