Après s’être effondré en 2008, le secteur français de la fonderie, qui compte 402 entreprises, s’est peu à peu relevé et a réalisé un chiffre d’affaires de 5,8 milliards d’euros en 2013, se plaçant ainsi au 3ème rang européen. Mais la montée en puissance des pays émergents menace à nouveau ce secteur d’activité. Aussi, le CTIF (Centre Technique Industriel expert en Fonderie) et Metafensch, organisme public de recherche dans le domaine de la sidérurgie et de la métallurgie, ont décidé de collaborer pour permettre à la fonderie française de se positionner sur des marchés à plus forte valeur ajoutée. Les deux partenaires vont créer un « pôle R&D de référence en fonderie haute performance ». Il s’agira de mettre en commun « l’expertise et les moyens d’essais de CTIF en métallurgie et en procédés de mise en forme des métaux et ceux de Metafensch en métallurgie, en sidérurgie et en économie circulaire ». Les projets de recherche en commun « seront dévoilés dans les mois à venir », précise un communiqué.

(AUTOACTU.COM 23/2/16)