Pas de panique ! Il a été provisoirement retiré le temps qu’un socle lui soit créé.

La statue a été conduite à la fonderie Coubertin, à Saint-Rémy-lès-Chevreuse (Yvelines), où elle a été réalisée. Elle sera bientôt réinstallée avec le nouveau socle et orientée vers l’hôpital, sur demande de la mairie (MRC) au conseil départemental. Cette position marquera le lien, à travers les siècles, entre l’entrée historique de l’établissement de santé et la voie séculaire devenue la « route des vacances » puis la D7.

À l’origine, l’œuvre d’art symbolise nos ancêtres qui, il y a 2 000 ans déjà, empruntaient cet axe pour développer le commerce et les routes. Il deviendra plus tard la plus longue route nationale de France, dont « le Gaulois » marquait l’entrée. Installée près de l’intersection avec la rue Edmond-Michelet, la statue avait déjà été déplacée en 2011 lors du chantier de requalification de la D 7. Abîmée à cette époque, elle avait dû être restaurée avec l’accord de l’artiste. Le géant de bronze avait retrouvé sa place en mars 2015, avant de s’éclipser de nouveau le 27 janvier dernier.