Un peu d’histoire sur FONDERIE BOUTTE SAS,



L’entreprise FONDERIE BOUTTE est issue du rachat de la société BOUTTE Fonderies qui faisait partie du groupe GLOBAL CAST et dont toutes les composantes ont déposé le bilan en 2010/2011. Pour BOUTTE Fonderie les étapes successives furent : • 30/06/2011 : RJ de BOUTTE FONDERIES • 04/01/2013 : Plan de continuation sous administrateur judiciaire, • 01/07/2014 : Rachat par la société Aciérie et Fonderie de la HAUTE SAMBRE (HS) et création de l’entreprise FONDERIE BOUTTE. Aciérie et Fonderie de la HAUTE SAMBRE (HS) a un effectif de 120 personnes pour un chiffre d’affaire de 16 à 18M€ et elle est implantée à Berlaimont (59-Nord). Son activité est la fonderie de grosses pièces pouvant aller jusque 4T principalement en acier allié ou très allié, à destination de l’énergie, du nucléaire, de la marine, de la pétrochimie, …



L’entreprise FONDERIE BOUTTE a un effectif de 48 personnes (CDI) pour un chiffre d’affaire prévisionnel de 6M€ par an et elle est implantée à BEAUCHAMPS (80770-SOMME).

Son activité principale est la fonderie de pièces de 1 kg à 1T en acier ou en fonte principalement sur de l’unitaire, des petites séries, ou du prototype. L’entreprise FONDERIE BOUTTE est spécialisée dans la réalisation de produits métalliques moulés en fonte et aciers spéciaux suivant les spécifications de ses clients. Elle est également spécialisée dans la conception de panier de traitement thermique suivant les spécifications client et l’entreprise FONDERIE BOUTTE livre ses pièces brutes de fonderie, ébauchée ou usinée.

L’entreprise FONDERIE BOUTTE est certifiée ISO 9001 depuis 2007.

Son service BE-Méthodes est équipé de logiciel CAO SOLIDWORKS en conception et du logiciel MAGMA pour assurer la simulation des procédés de fonderie (remplissage, solidification, structures et propriétés mécaniques, contraintes résiduelles, traitement thermique,...).



Les principales familles d’activité sont : • Le prototype pour les turbos de véhicules (représente 1/3 de l’activité totale), • La pétrochimie, • Les corps de pompes industrielles et les turbines, la robinetterie, les vannes, • Les équipements pour le traitement thermique, la sidérurgie, • Les équipements de fours industriels, • Les pièces pour l’incinération, les centrales thermiques et hydro électriques. La plupart de ces produits ont comme point commun d’atteindre sur le plan de la performance technologique : une excellente résistance à l’abrasion, la corrosion et ce dans des contextes d’utilisation de hautes températures et de basses températures.