La fonderie a notamment fourni 170 tonnes de contrepoids pour l’hydrolienne Sabella D10, installée l’été dernier dans le courant du Fromveur (Finistère), qui fournit déjà environ 10 % des besoins électriques de l’île d’Ouessant. Récemment, l’entreprise a conçu des coquilles de fonte destinées à protéger, lester et stabiliser les câbles sous-marins. Avec le développement des réseaux de communication et d’énergie, les câbles sous-marins sont de plus en plus utilisés. Mais ils sont relativement fragiles, soumis aux courants, aux chaluts des pêcheurs, et nécessitent une protection importante. Les pièces proposées par la FMGC pourraient ouvrir un important marché à la fonderie.

D’autant que les coquilles proposées par la FMGC sont fabriquées à partir de fonte recyclée, et sont sans danger pour le milieu marin. Un système de pose semi-automatique est en cours de développement.

L’an dernier l’entreprise soudanaise exposait au salon EWEA (European Wind Energy Association) de Paris, qui reçoit les principaux acteurs mondiaux en matière d’énergies renouvelables.

Télénantes a réalisé un reportage à l’intérieur de la fonderie. A découvrir ici :fmgc.htm