Bémol, la fonderie Outreau technologies n’est que locataire de ses murs. Et son bail prend fin en mars 2020. Rester sur site... « Des négociations vont être engagées avec le propriétaire pour récupérer le foncier, détaille le directeur Pascal Delgrange. Je milite là-dessus depuis des années, je serais très content de cette solution. L’usine a besoin d’être modernisée. Si l’on devient propriétaire, on cassera aussi des parties... » L’entreprise s’étend actuellement sur 14 hectares, Pascal Delgrange aimerait optimiser son outil et diviser cette superficie de moitié (« 7-8 hectares »). Et passer aussi d’un espace couvert de cinq hectares à deux. ... ou s’installer ailleurs ?

Si la direction, travaillant de concert avec la Communauté d’agglomération du Boulonnais, ne parvient pas à mettre la main sur son site, elle s’orientera vers un déménagement. Parmi les quatre emplacements envisagés, la direction évoque deux terrains possibles à Landacres, « dont un de six hectares, très bien mais en pente .» Autre possibilité, un terrain de quatre hectares, « un peu petit », le long de la Liane, près de la déchetterie (Saint-Léonard). Et enfin, dernière hypothèse étudiée, l’ex cimenterie de Dannes, désormais presque à l’abandon. « La décision doit être prise d’ici mai 2016, on en saura un peu plus dans les semaines à venir », garantit le directeur.