la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 8567
Aujourd'hui : 629
En ligne : 8

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Question du jour

c'est quoi ? adelys.jpg C'est qui ? réponse : Adélys : le 18 janvier sur la scène du canal 116 quai de jemmapes à paris 10

Adélys a un grain. Un grain de sel. D'ailleurs ses chansons n'en manquent pas. Une voix divine, le corps en beauté, un parfum qu'on n'oublie pas. Des vapeurs fleuries qui nous emportent loin des sentiers battus comme un détour sur une route qu'on emprunte tous les jours mais qu'on regarde avec des yeux nouveaux. Une symbiose de poésie et de musique, qui nous rappelle Barbara, Camille ou encore la jeune Klô Pelgag. Le tout servi par des musiciens impeccables. Une fleur vient d'éclore. Hâtez vous d'aller respirer son parfum !

Son langage, elle le tient des Chorus de Thelonius Monk, et des Variations de Mozart, qui l’ont bercée à la maison et au conservatoire. C’est en absorbant leur génie et en gribouillant ses cahiers de figures chauves magiques qu’elle s’est mis en tête d'écrire des chansons. Elle réunit des musiciens talentueux pour habiter la sphère construite de son inconscient; Justin Millot, guitariste Héro émérite nourri auClavier Bien Tempéré de Bach, Antoine Abed, contrebassiste et ourson à la fois.

La musique qu'ils jouent ensemble est solaire, elle s’adresse d’abord au corps et cherche à donner des frissons. Une voix fraîche et incandescente qui s’accompagne au piano avec des doigts souples, un jeu stéréo amplifié de guitare électrique, et une contrebasse apaisante sont les aliments de cette recette unique. Après avoir enregistré deux EPs (Danse P’tite Fille en 2014 et Le Sel en 2015), Adélys et ses musiciens se sont produits en Europe (Prague, Leipzig, Brême, Copenhague) mais aussi en France, notamment en Normandie, sa région d'origine. En novembre 2014, ils ont joué pour leFestival Chants d’Elles à Rouen. Leur premier clip La Veste de Daim ainsi que leur 3ème EP au nom éponyme sortira au mois de janvier 2016.

Commentaires

1. Le lundi, 11 janvier 2016, 22:53 par patrice

un regard au travers d'un regard

2. Le mardi, 12 janvier 2016, 09:43 par fc

utilisé pour les farines animales ou filière de cuivre ?

3. Le mercredi, 13 janvier 2016, 16:33 par C.H.Lemaire

plaque d'échangeur pour la fixation des tubes

4. Le mercredi, 13 janvier 2016, 17:19 par squivit

Une blague ou une vanne...papillon.

5. Le mercredi, 13 janvier 2016, 22:07 par Fabien

Probablement une piste de broyage sur laquelle tournaient deux meules ou galets.

6. Le mercredi, 13 janvier 2016, 23:13 par Pierre08

Extrudeuse pour activation de la bentonite calcique

7. Le jeudi, 14 janvier 2016, 09:02 par le stagiaire

Tu vas encore fâcher Gilles et son non moins fameux voisin… Petite rectification…
Le festival Chant d'Elles a lieu en Novembre dans une ville que tu connais fort bien puisqu'il s'agit de Louviers.
Adélys s'y trouvait de nouveau en concert le 7/01 à la Gare aux Musiques.
Fin 2015, elle était au Moulin d'Andé.
J'espère que le vieux ronchon ne va pas encore se plaindre de ce message qui n'a pas directement trait à la fonderie… Et pourtant si… Il faut juste savoir lire entre les lignes. Et la culture ne connaît de frontières que chez les gens étroits d'esprit…

8. Le jeudi, 14 janvier 2016, 09:48 par piwi

pour info, Adélaïde est la fille de mon neveu Eric Prud'homme, grand pianiste de Jazz notamment.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet