la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Quatre sans cul fondus en 1830 se corrodaient tranquillement …

…à Chambéry.

Ces quatre sans cul symbolisaient-ils Hannibal qui dans des temps très anciens traversa les Alpes et ici le Rhône avec ces puissants animaux ? Hannibal-traversee-rhone.jpg Toujours est-il que si puissants soient- ils ces pachydermes se trouvaient incapables de guérir des maux qui peu à peu les rongeaient . vin150.JPG Nos amis Chambériens fiers de leur fontaine firent appel aux experts de la fonderie Vincent chargés de restaurer ces gros bébés. vin102.JPG L’un des originaux remonté devant la fonderie se trouve aujourd'hui sous la protection de la vierge. vinc_8.jpg On peut voir que pour lui, c'est le pied qui part en vrille. Sous cette nouvelle protection, il restera sans aucun doute très longtemps debout même avec un pied fragile. vinc_3.jpg Les autres ont été démontés en pièces pour servir de modèles et permettre de refondre trois nouveaux sans cul qui devraient orner pour bien longtemps Chambéry.

Le quatrième est lui resté dans sa fonte d'origine. Nos amis fondeurs de Brignais ayant choisi les meilleurs morceaux de cette fonte d’origine pour conserver la trace de leurs confrères de 1830 qui paraît-il, n’avaient pas tous les outils d aujourd'hui hui permettant de couler une fonte bien propre sans crasse. Cette dernière favorisant l’apparition des points d oxydation.au sein de la fonte.

Si j’ai bien compris et c'est est trompeur, la trompe n’est pas si facile à réaliser trompe146.JPG quant aux oreilles comme d’ habitude, elles n’offrent que des contre-dépouilles. vinc_1.jpg propos recueillis devant ces pachydermes en mille morceaux par Patrice Moreau qui nous a gratifié de quelques photos complémentaires. chambery.jpg

Commentaires

1. Le mercredi, 5 août 2015, 21:14 par piwi

Patrice Moreau a pris quelques photos...dans une fonderie ; il a rédigé quelques lignes. On le remercie vivement.

Et si vous faisiez comme lui ? Ce blog s'enrichirait.

Qui essaie de suivre cet exemple ?

2. Le jeudi, 6 août 2015, 10:08 par anne onyme

Les éléphants tout comme les dauphins par exemple paraissent aux hommes sous des aspects forts sympathiques.

Cela ne peut que renforcer l'image du blog .

3. Le jeudi, 6 août 2015, 12:17 par fred73

Il ne s'agit pas d'un hommage à Hannibal et ses éléphants, mais d'une reconnaissance des habitants de Chambéry à leur bienfaiteur, le Sieur de Boigne, grand découvreur des Indes (et de ses éléphants...).

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet