La fonderie Mariani, entreprise familiale créée en 1952 et qui travaille pour des artistes du monde entier, emploie une quarantaine d'ouvriers très spécialisés qui transforment annuellement 40 tonnes de bronze en œuvres d'art. Daphné du Barry, dont les œuvres sont exposées dans une trentaine de pays, a consacré dix-huit mois à la réalisation de cette statue.

Plusieurs maquettes ont été nécessaires ; la dernière, grandeur nature, a demandé près d'une tonne d'argile. Ce bronze monumental est offert aux Lupiacois par un mécène gascon ; des liens étroits avec Lupiac l'ont conduit à s'engager dans une démarche forte de mise en valeur du patrimoine historique du village. C'est à l'occasion du Festival d'Artagnan, qui se tiendra à Lupiac dimanche 9 août, que la statue sera inaugurée.

Ce sera une première mondiale car, si de nombreuses statues de D'Artagnan existent de par le monde et jusqu'aux Etats-Unis, le Mousquetaire n'a jusqu'à ce jour été représenté que debout ou assis.

Trônant sur la place du village, cette statue sera le point de départ ou d'arrivée de «La Route européenne d'Artagnan», en cours de réalisation, qui reliera Lupiac et Maastricht aux Pays-Bas, lieux de naissance et de mort de d'Artagnan. A cet effet, avec l'aide de la commune, les bénévoles de l'association D'Artagnan chez D'Artagnan ont aménagé un parc avec des paddocks destinés à recevoir les chevaux des cavaliers de «La Route européenne d'Artagnan», mais aussi ceux des randonneurs profitant des circuits équestres autour de Lupiac qui seront balisés au début 2016.