Ouest France - Sophie Delafontaine -Les fours de la Fonderie mayennaise se sont éteints.

L’entreprise créée en 1904 vient d’éteindre ses fours. Avec elle, 114 ouvriers se retrouvent au chômage. Des salariés tentent de reprendre l’activité.

Ce vendredi 29 mai, les fours de la Fonderie Mayennaise ne fonctionnent plus. Ils se sont atteints la veille. La majeure partie des 114 salariés avait déjà bouclé leur semaine de travail. Aujourd’hui, ils sont tous au chômage. C’est la triste réalité qui frappe Mayenne et sa fonderie qui existe dans la ville depuis 111 ans.

Des salariés de la Fonderie tentent le tout pour le tout et déposent un premier dossier pour la création d’une Scop. Lundi, le comité de pilotage de la Scop, une poignée de personnes, suivie par 50 salariés, doit rencontrer le mandataire judiciaire. La Scop espère obtenir une date rapidement auprès du juge commissionnaire, et une réponse positive à leur offre de reprise.