Le pôle fonderie du Lycée Hector Guimard de Lyon, permettait déjà d’œuvrer sur les différents procédés de moulage et de maintenir un plateau technique, au plus proche des activités des fonderies de la Région Sud Est avec ses : - moulages semi-mécanisés air/impact sable silico-argileux, - moulages chimiques vis rapide 2 tonnes/heure, - moulages cire perdue, - moulages coquille gravité et - moulages sous-pression chambre chaude & chambre froide de 100 & 500 tonnes. progres37.JPG Les fonderies Saint Jean Industries, Alutec, ou la Rhodanienne, dans la Région ont déjà orienté leurs procédés vers la basse-pression. Une opportunité d’accueillir une telle technologie à Hector Guimard s’est présentée. Depuis 1999, l’Ecole des Mines d’Albi disposait de ce matériel dont elle voulait se séparer. M. Ramo l’ancien proviseur et l’équipe pédagogique des fondeurs ont concrétisé le projet au mois de juillet de cette année. Et c’est le tandem des deux professeurs de fonderie MM Turrel & Lanicot qui, ce 30 novembre 2013, étaient à la manœuvre pour une démonstration, celle de l’inauguration officielle. hg18.JPG M. Feuillat le nouveau proviseur, les autorités académiques, régionales, municipales, l’équipe pédagogique pouvaient être fiers de montrer aux nombreux industriels fondeurs venus l’apprécier : cet important investissement en fonctionnement.

Le proviseur dans cette présentation n’a pas oublié de rappeler que le coût de la machine s’élevait à 250 K€, cadeau de l’Ecole des Mines et que les frais de transfert 35 K€ ont été pris en charge par la Région, les Fondeurs et certains de leurs partenaires. pst50.JPG Après les discours et remerciements d’usage concernant cette inauguration particulièrement appréciée, et avant le pot de l’amitié, M. Franck Molle le président des fondeurs de l’UFSE s’est fendu d’un sympathique discours retraçant la carrière de l’ancien proviseur à qui l’on doit la concrétisation du projet. Une médaille lui a été remise medaille58.JPG en guise de témoignage de reconnaissance pour avoir animé cette équipe pédagogique qui cultive avec les industriels fondeurs d’authentiques relations collaboratives à la cause de nos métiers.

Un repas de qualité lyonnaise a permis à chacun de prolonger les échanges à la cantine du lycée qui pour la circonstance ressemblait plus à un restaurant. Ce lycée nous a prouvé que, de l’Accueil au Métier, tout a été mis en place par les différentes équipes pour le succès de cette inauguration, point d’orgue des relations Ecole -Entreprises liées à la fonderie. hg20.JPG Patrick Wibault