En difficulté financière à cause d'une importante facture qui ne lui a pas été réglée, la fonderie Correia de La Genête a réussi à réunir les fonds qui vont lui permettre de poursuivre son activité. 88.000 euros ont été rassemblés.

Elle s'était retrouvée en grande difficulté financière, en raison d'un impayé de la Société Quinette Gallay, basée à Montreuil, en région parisienne. Cette entreprise lui avait commandé 8400 accoudoirs pour les sièges VIP du nouveau stade de football de Nice.

Mais, la société Quinette Gallay, en liquidation judiciaire, n'a réglé que la moitié du montant de la facture... un manque à gagner de 102.000 euros pour la petite PME de Saône-et-Loire.

Mais, l'appel aux dons a fonctionné : la fonderie a récupéré 88.000 euros, dont 50.000 euros offerts par le Groupe Vinci, le maître d'ouvrage de la construction du stade de Nice. Pour les particuliers,1100 personnes ont fait un don d'un montant de 5 à 500 euros. Même si la totalité de la somme n'a pas été trouvée, cette générosité permet à la fonderie de poursuivre son activité.

Le reportage d'Audrey Gordon et Jean-Louis Saintain :

La fonderie de La Genête est sauvée Mise en difficulté financière par un impayé, la fonderie familiale est sauvée grâce à son appel aux dons. 88.000 euros ont été récoltés.