la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement



Visiteurs : 19972
Aujourd'hui : 1034
En ligne : 8

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Rendre sexy la fonderie ? Faudra-t-il poser nu ?

Selon les Echos nus.jpg à contre-courant du contexte national, l’industrie choletaise se porte bien mais perd en compétitivité non pas pour des raisons purement économiques mais surtout du fait des difficultés de recrutement « y compris par apprentissage ». Il y a pourtant de véritables débouchés, puisque l’industrie choletaise représente 35% de l’emploi de la région, contre 13% seulement pour l’ensemble du territoire français. nu9-MORILLON.jpg Cette pénurie de main d’œuvre, qui touche tout particulièrement les tourneurs-fraiseurs, les chaudronniers ou les soudeurs, est une « véritable catastrophe » pour certains employeurs. nu3-BM.jpg

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet