Par Les Echos | Victime de son ­tropisme européen, pas assez présent dans les pays ­émergents, bridé par la famille Peugeot, qui lui a longtemps refusé une grande alliance, PSA croyait trouver le chemin de la sortie de crise avec GM. Une déception. Le nouvel espoir s’appelle Dongfeng .