la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 38628
Aujourd'hui : 723
En ligne : 6

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Le porte-avions Charles-de-Gaulle en « arrêt technique majeur » de 2016 à 2018

Les Echos

Pendant 20 mois, le porte-avions va subir une révision complète. Un lifting d'un montant de 1,3 milliard d'euros. Le Charles-de-Gaulle compte un équipage de près de 2.000 hommes et femmes - AFP helice120.jpg

Plus gros navire militaire européen, le Charles-de-Gaulle est en service depuis le 18 mai 2001. Il compte un équipage de près de 2.000 hommes et femmes et a déjà parcouru plus d’un million de kilomètres. Série de déboires

Depuis sa mise à l'eau, le Charles-de-Gaulle a accumulé les déboires. Il y a notamment eu l'hélice cassée, la tempête qui a interrompu la première sortie de la rade de Brest, le pont d'envol trop court... Jusqu'à une fuite radioactive en octobre dernier alors qu'il naviguait au large de Toulon. Un capteur défectueux aurait été à l'origine de cet incident qui n'a pas eu de conséquences sur l'équipage du porte-avion. Le porte-avions sortait tout juste d’une période d’entretien intermédiaire de six mois de janvier à juillet 2013.

Commentaires

1. Le mardi, 3 décembre 2013, 07:28 par Le Bébert de la Fonderie

Pas très étonnant, c'était un prototype !

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet