la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement



Visiteurs : 19790
Aujourd'hui : 846
En ligne : 9

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Sans la fonderie, ce produit n'existerait pas

et pourtant, on en trouve encore, on le trouve, grenade2.JPG ce week-end exposé à la porte Champerret pour Mac Paris 2013- artiste Emeric Chantier Même si la fonderie de Meung sur Loire qui les fabriquait n'existe plus, des fonderies continuent d'en fabriquer en quantité industrielle. on en trouve aussi chez Doursoux pour les plus pressés.

Mais ne pleurez pas les "lacrymos" sont aussi largement utilisées, mais en plastique et pas en fonte.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet