Le Figaro CHINA-FRANCE-AUTO-CITROENcredit str/AFP Des ouvriers assemblent une voiture dans une usine chinoise de PSA Peugeot Citroën, le 28 septembre 2013.

En difficulté, le constructeur français pourrait lever 3 milliards d'euros auprès du chinois Dongfeng et de l'Etat français contre une participation de 20 à 30% chacun. Complexe, l'opération n'a cependant rien d'imminente.