Ouest France ....se déplace dans la Somme. À Hallencourt dans la Somme, la fonderie Favi, zmidest_2007_027.jpg

spécialisée dans la fonderie sous pression d’alliages cuivreux, a réduit au maximum les échelons hiérarchiques et supprimé les pointeuses, considérant que « la confiance rapporte plus que le contrôle ».

Les 400 salariés y cultivent autonomie et responsabilités. Une organisation du travail atypique, qui surprend par son absence de syndicat, et qui va à rebours du taylorisme qui prédomine encore dans les usines : stricte répartition des tâches entre ceux qui conçoivent le travail et le contrôlent, et ceux qui l’exécutent. Témoignages de salariés.