Par Paul Molga - Les Echos

metz143.JPG Devenu obsolète et trop gourmand en énergie, le parc d'éclairage public français doit être renouvelé d'urgence. Les municipalités en profitent pour mettre en lumière leur patrimoine architectural. metz145.JPG L'interdiction prochaine des lampes à vapeur de mercure et la mise en valeur nocturne du patrimoine historique vont doper le renouvellement du parc de luminaires urbains. C'est ce que prévoit l'association Luci (Lighting Urban Community International), réunie en congrès à Marseille pour constater l'importance des investissements consentis par la cité phocéenne sur le thème de l'éclairage.