pour un ancien fondeur d’hélices de mariniers.jw14.JPG notre ami Jacques Werdefroy qui dirigeait la fonderie Bombled à Saint Calais : "pour la petite histoire, cette hélice en alu, rebutée, achetée à la FOMES dans les années 75, et pied coulé par mes soins. jw15.JPG D'autre part, avant 70, je coulais des hélices en fonte pour les bateaux sabliers qui naviguaient sur la Seine, pour le compte d'une société qui a encore ses entrées sur les berges de Seine".