18/05/2013 11:30 Jean

Il faudrait expliquer comment font les lobbies pour empêcher Guy Nègre de mettre à jour le site de sa société (rien n'a bougé depuis plus d'un an) malgré des promesses anciennes de rénover le site; pour l'empêcher aussi de publier la fiche technique détaillée de l'Airpod "définitif" promise depuis novembre 2011 (!); et surtout pour l'empêcher de nous faire enfin une démonstration publique des formidables performances de sa séduisante mais bien mystérieuse voiturette... Cela aussi, c'est une vieille promesse, jamais mise à exécution! Il faut aussi rappeler qu'avant de subir de soi-disant "bâtons dans les roues" de la part de ces lobbies, Guy Nègre avait publié, sur le site de MDI, une rubrique intitulée "Un fort soutien institutionnel", en référence à deux événements majeurs dont il n'évoque plus l'existence passée (la page a été effacée du site de MDI): le premier, une invitation de Mme Idrac, à l'époque ministre du Commerce extérieur, pour l'accompagner en Inde; le second, la participation du maire de Nice, M. Estrosi, ministre de l'Industrie, à une présentation promotionnelle de l'Airpod (M. Estrosi, ancien du sport mécanique a d'ailleurs, pendant cette manifestation, essayé de conduire l'engin et l'a planté dans le trottoir, abimant le train avant!). Tout cela pour dire que s'il y a "bâtons dans les roues", il serait utile primo de rappeler que ça n'a pas toujours été le cas, et nous expliquer pourquoi les fabuleuses voitures ne sont pas sorties pendant cette période faste, et secundo de donner quelques pistes pour nous démontrer que ces embûches supposées existent vraiment, car elles ne sont jamais explicitement évoquées par Guy Nègre dans les nombreuses interviews auxquelles il a participé des années durant. Mais soyons positifs: comme chaque année, attendons "l'année prochaine" pour voir enfin démarrer une "production à Carros" ou ailleurs... en nous souvenant que tous (oui, tous) les projets d'usine, aussi loin qu'on remonte dans le temps, se sont soldés par des échecs: 2005, Eolo en Italie; 2008, usine d'Andorre; 2010, usine de Reconvillier en Suisse); plus grave, tous les anciens partenaires-associés de Guy Nègre ont tiré leur révérence, parfois avec des menaces de procès: Louis Arnoux (IT-MDI), Miguel Celades (Barcelone), Shiva Vencat (USA), Patrick Dupin (Andorre et Toulouse), Me Sambuc (Catecar, Suisse)... Un malheureux concours de circonstance sans doute.

Site web : Email : jean.debat@sfr.fr