Machinisme agricole : les constructeurs embauchent et développent leurs usines.

En 2012, l'augmentation des ventes a atteint 5 % en Europe, soit un marché de plus de 5,4 milliards d'euros au total.

Taux de croissance attendu pour cette année : 3 % dans l'ensemble de l'Europe de l'Ouest et notamment en France, qui demeure la véritable locomotive de la zone.

La France reste pour autant un marché majeur. « Nous sommes soutenus par le prix des céréales. Qui plus est, l'agriculture profite de certains avantages fiscaux sur l'acquisition de matériel », poursuit-t-il. « Certes, le marché céréalier a largement porté la croissance du secteur mais c'est à double tranchant, nuance Jean-Christophe Hass, le directeur de la communication du groupe Kuhn.Car ce coût élevé des céréales pénalise les éleveurs.