L'usine Toyota de Valenciennes a lancé hier la production en série d'une version de la Yaris destinée à l'exportation aux Etats-Unis. Un débouché bienvenu pour l'usine, qui sera la seule en France, avec celle de la Smart, à produire pour le marché américain. Ce site d'assemblage a connu un bon millésime 2012, avec une hausse de la production de 34 %, pour 200.800 voitures. Du coup, l'usine de Valenciennes est désormais la quatrième usine de production automobile en France, derrière les sites PSA de Sochaux, Poissy ou Mulhouse, mais devant les cinq usines Renault. Alors que Renault et PSA s'adaptent à la crise en négociant des accords de compétitivité, Toyota préfère pour l'heure jouer sur l'optimisation de son organisation industrielle. Avec un résultat étonnant : depuis le début d'année, l'usine de Valenciennes produit le même volume de voitures en deux équipes qu'avec trois en 2012, soit 800 voitures par jour.