la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo AMF 1-6-16 logo cavenaghi Logo BMF 5-10-18 Logo JML oct 2018 Logo Elkem 1-6-16

Logo Ampere Alloys



Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

Expo Sous influences à la Maison rouge

Expo très addictive voire hallucinatoire ! En visite à la "maison rouge" à côté de Bastille, l'expo "Sous influences" donne un aperçu des relations entre artistes et psychotropes. vm.jpg L'excitation, la douleur, l'addiction, le trafic, les hallucinations, la mort...abordés d'un point de vue artistique faisait appel à plusieurs sens (olfactif, visuel, auditif... vm1.jpg

J'ai bien apprécié l’œuvre celle de Vincent Mauger faite à partir de tubes PVC. Cela m'a fait penser aux Mousses du CTIF et à cette traverse coulée au Creusot P1060615.JPG que nous aurions pu voir en 1ère page de la revue Fonderie Magazine

Commentaires

1. Le vendredi, 3 mai 2013, 22:56 par Anonyme

Eh bien oui, c'est la faute à Voltaire, non c'est la faute à Rousseau...

2. Le samedi, 4 mai 2013, 10:36 par anonyme

Comme les lecteurs de la revue sont des fondeurs, je pense qu'ils auraient apprécié l'exploit qui méritait une première page.Isn't it?

Même à l'horizontal et même sans l'esthétisme de la pub.

3. Le samedi, 4 mai 2013, 12:25 par piwi

Je persiste à penser que l'art peut et doit changer le monde;la fonderie aussi y contribue largement. Spectateurs de la perplexité, je vous invite ainsi à la réflexion.

Morale de la fable : le musée n'est plus un lieu de contemplation, mais comme ici avec un clic, un lieu de consommation hâtive.

A++++++++++++++

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet