Aujourd’hui, un courrier de la fille de Roger BOULASSIER, nous informe du décès de ce dernier le 8 avril 2013. Pour les anciens du Magnésium Industriel (93) et pour les membres de nombreux jurys d'examens, c'est une figure de la profession qui disparaît. Quand on s'est mis à parler "qualité plus que défauts" dans les années 70 c'est à Roger Boulassier que ma mémoire fait appel.Il ne fallait pas le déranger quand il donnait son point de vue.

A sa fille et à sa famille, l'amitié de ceux qui ont aimé travailler avec.