la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 37405
Aujourd'hui : 630
En ligne : 7

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

A propos de : "Roger Lameyre aimait cette trilogie" :

post publié il y a très longtemps sur PIWI, je découvre ce commentaire que vient de déposer son fils.

Roger Lameyre au début de ma carrière et pendant de nombreuses années a dirigé l'usine de Nogent de Montupet.

"Quel courage pour ces 2 derniers commentaires totalement gratuits et "anonymes" bien-sûr, je vous félicite vraiment Monsieur, respect! Vous pouvez être fier de vous, j'espère que cela vous a soulagé, que vous vous sentez mieux maintenant, qu'enfin libre d'esprit (je n'ai pas dit "simple" je vous assure), votre vie sera désormais plus agréable et plus douce! Cordialement.

Quant à moi, j'aurai tendance à être plus modéré et à essayer de "comprendre" un tel homme. Roger LAMEYRE a TOUT sacrifié pour son boulot, j'ai eu de nombreuses divergences avec lui et malgré tous ces conflits, je n'en reste pas moins admiratif de l'homme et foncièrement amer quant à la fin de sa vie professionnelle. Merci par contre aux commentaires du début qui me vont droit au cœur et me réconcilie avec l'espèce humaine et le monde du travail. On peut être en parfait désaccord sans toute fois insulter et reconnaitre un certain mérite et respect. A bon entendeur, merci!" Signé: M LAMEYRE "le FILS du connard" lol

Commentaires

1. Le mercredi, 6 mars 2013, 13:22 par Bernard MITHOUARD

La génération Piwi, avant et après, au LT Creil rue de Gournay, se rappelle de Mr Roger Lameyre.
Moi mçeme, j'ai eu la chance de passer l'oral de l'étude de moulage avec lui, le jour du BTS.
Certains comme Tercaefs, Klécha, Broutin, Roger et bien d'autres sont devenus ses collaborateurs et ont fait tout leur carrière chez Montupet.
Merci encopre à lui.

2. Le lundi, 27 mai 2013, 14:01 par Bannwarth Daniel

J'ai connu Roger Lameyre en 72 quand j'ai pu effectuer mon stage de BTS 1ère année à Nogent. J'étais issu du lycée de Creil.
Durant ce stage Monsieur Lameyere et l'encadrement en place m'avaient complétement intégré. J'avais été invité au méchoui organisé par la maîtrise.
C'est également lui qui m'a fait passer l'étude de moulage au BTS et c'est lui qui m'a fait une proposition d'embauche, après l'armée en 73.
Je suis resté 3 années à Nogent avant de rejoindre la Normandie et la Fonderie Waélès.
J'ai pu revoir quelques fois Roger Lameyre dans différentes manifestations et à chaque fois ce fut avec grand plaisir.
Je garde de Roger Lameyre le souvenir d'un homme proche des jeunes à qui il faisait confiance mais également d'un homme de dialogue et d'un grand contact humain.
C'est grâce à Roger Lameyre, qui venait se fournir à la source du Lycée, que Montupet Nogent a pu se développer et est devenu cette grande entreprise.
A son décès La Fonderie a perdu un grand Homme.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet