la fonderie et piwi

Le blog de l'amicale AAESFF

Pour ne rien dire, ou presque, Pour ne pas s’envoler dans le commentaire, Pour rester à la confluence du savoir et de l’ignorance : au pied du mur. Montrer : comment c’est , comment ça se passe, comment ça marche. Diviser les discours par des faits, Les idées par des gestes, par des photos Juste les commenter quotidiennement

Logo JML oct 2018 Logo BMF 5-10-18 Logo Elkem 1-6-16 Logo Ampere Alloys Logo AMF 1-6-16

Visiteurs : 39880
Aujourd'hui : 293
En ligne : 3

Aller au contenu | Aller au menu | Aller à la recherche

400 kg de bronze - Coulée sur place de la cloche Saint-Sulpice

de Noisy le Grand (93) www.noisylegrand.fra_DSC0038.JPG

Vendredi 14 déc à partir de 17 h allumage du four - 20 H coulée de la cloche puis concert de carillons

samedi 15 déc à partir de 11 h décochage, polissage et concert de carillons.

Dimanche 16 déc exposition de la clochea_DSC0042.JPG

devant la halle du marché av Aristide- Briand Coulée sur place effectuée par la fonderie Paccard

Commentaires

1. Le mardi, 4 décembre 2012, 18:13 par Bernard MITHOUARD

Dans le Figaro Magazine du 30 novembre 2012, dans un reportage sur les coulisses de Notre-Dame de Paris,on voit Mgr Jacquin, bénir le nouveau bourdon Marie dans une fonderie d'Asten aux Pays-Bas.
Je trouve inadmissible que ce travail ne soit pas réalisé en France. Nous ne manquons de bons fondeurs, je pense. Pourquoi ne pas aller le couler en Chine?

2. Le mercredi, 5 décembre 2012, 13:39 par anonyme

Ainsi donc, la "Grosse Marie" n'a pas été coulée en Normandie ? et pourquoi ça ? Le Monde ne le dit pas, mais peut-être PW a-t-il la réponse à la question...
bernard Belperche

3. Le mercredi, 5 décembre 2012, 14:30 par Le Bébert de la Fonderie

A une certaine époque où l'entreprise dans laquelle je travaillais fournissait quelques 140 Tonnes/mois de flancs monétaires en nickel à l'Administration des Monnaies, nous avions le droit d'être jusque 15 % plus cher qu'un étranger (un européen) pour ne pas voir s'envoler le marché hors de France ! C'était la règle régissant les marchés publics.
Mais là où nous sommes, semble-t-il, dans le domaine privé, tout est permis ! Merci Monseigneur.

Ajouter un commentaire

Le code HTML est affiché comme du texte et les adresses web sont automatiquement transformées.

Fil des commentaires de ce billet