Le problème aujourd'hui en Europe est de savoir ajuster son outil industriel aux besoins, contrairement aux décennies précédentes où on était toujours en croissance. On sait très bien que la production automobile et le marché ne vont pas retrouver leurs niveaux de 2007 avant 2020 en Europe. Certains parlent même de fermetures de 5 à 10 usines automobile (ou moteurs) dans les années à venir.us_nouv_001.jpg

Aux États Unis, la production est passée de 15,8 millions en 2000 à 10,8 millions en 2011, avec les conséquences pour les équipementiers et les fournisseurs. Vont-ils se relever plus vite que l'Europe ?

D'où à mon avis la stratégie de SMW automotive, consistant à s'implanter sur les 3 pôles Amériques, Asie et Europe.

Un autre élément joue un rôle en défaveur de l'Europe, la densité automobile (d nombre de véhicules pour 1000 hab): USA: 340 millions d'habitants densité 803/1000, mais reste Amériques 585 millions d' habitants d 131/1000.

U.E.: 500 millions d' habitants, densité 552/1000, reste Europe 239 millions d' habitants d 314/1000.

Globalement les Amériques sont moins saturées que l'Europe et vont avoir besoin de plus de véhicules dans les années à venir.

JLG