Réalisé avec de nombreux matériaux (du medium de 10mm à 30mm d’épaisseur, du forex, du contreplaqué), les éléments découpés par les soins de Philippe Etchecopar reproduisent le mécanisme visible d’une montre qui ne fonctionne pas mais qui donnera néanmoins l’heure grâce à un mécanisme indépendant.

Après avoir été assemblé par leur client « L’âme du décor », le cadre de la montre est ensuite passé entre les mains des peintres Alexandre Poumeyreau et Julien Bougaut pour une peinture au pistolet haute pression d’un gris argent brillant reproduisant parfaitement la qualité du laqué.

Le service de découpe numérique vous MONTRE ce qu’il sait faire dans quelques semaines sur l’une des plus luxueuses place au monde !

Et si tout cela donnait des idées aux artistes fondeurs