Source : L'Union.roll1.jpg Placée en redressement judiciaire le 2 novembre 2010 et faute d'avoir trouvé un repreneur, la fonderie Rollinger à Nouvion-sur-Meuse a été mise en liquidation avec poursuite d'activité. roll2.jpgUne mesure technique qui était indispensable avant la création d'une Société coopérative ouvrière de production.roll3.jpg Ce projet qui constituait la seule opportunité industrielle pour pérenniser un outil de travail créé en 1898 roll4.jpget ayant déjà fait l'objet d'une liquidation en 2007 va donc être finalisé dans les prochains jours avant d'être concrétisé sur le terrain en début d'année 2012 par Jérome Théret avec la collaboration financière de 17 des 22 salariés actuels. roll5.jpg Spécialisée dans la fonte de quincaillerie en petite série, la fonte sur modèle pour l'industrie et aussi la fonderie d'art (statuaires en bronze, modèles animaliers, pièces de décoration pour l'habitat), la fonderie Rollinger est le dernier fondeur français de pièces de quincaillerie.