"Dans Contrat 2009, la mécanique venait davantage en phase d'accompagnement des voitures, sur Drive the change, la mécanique est vraiment majeure, c'est même quasiment le premier axe du nouveau plan", a déclaré Jacques Prost. Contrat 2009, le précédent plan stratégique de Renault, avait dû être abandonné en pleine crise automobile de 2008.fdp-fonte2.jpg Monsieur Moteur du groupe au losange depuis 2007, Jacques Prost a intégré le comité de direction de Renault l'année suivante. A 58 ans, cet ingénieur a fait toute sa carrière au sein du constructeur où il a notamment dirigé tout à tour les études de la marque sportive Alpine, l'usine de Cléon (Seine-Maritime) et le programme des petites voitures. "Renault n'a jamais développé autant de moteurs nouveaux en si peu de temps", a-t-il ajouté. "En l'espace de moins d'un an, on va sortir cinq moteurs, je crois que dans l'histoire de Renault, cela ne s'est jamais passé."